revues@enssib.fr
 
Edition de revues scientifiques

 

  Monique Legentil-Galan
Directeur de CNRS périodiques

Contenu papier/en ligne

Revue électronique/revue imprimée : similarités, différenciation
Impact des technologies sur l'organisation du travail éditorial
Normes de présentation des revues

Impact des technologies sur l'organisation du travail éditorial

Outre les fonctionnalités nouvelles citées ci-dessus, le travail éditorial assuré par les équipes de rédaction des revues n’échappe pas aux nouvelles technologies : le courrier électronique et l’attachement de fichiers, notamment, accélèrent définitivement les processus de communication et de transmission à distance de l’information. Nombre de publications proposent désormais des adresses électroniques de soumission d’article et organisent par le mail l’échange des textes avec les experts. Les fichiers numériques sont remis aux éditeurs sur des Zip ou par transmission Ftp, accélérant les opérations ultérieures de mise en page et de montage des textes.

Destinés à faciliter encore davantage l’organisation du travail éditorial, des services nouveaux de gestion électronique des revues commencent à voir le jour sur Internet  (à titre d’exemple non exhaustif, Manuscript Central http://www.scholarone.com, Parperpath http://www.paperpath.com/company.html.
Moyennant souscription de licence, et paiement au producteur d’une redevance à l’utilisation (proportionnelle au nombre de manuscrits gérés), une revue peut bénéficier d’un site personnalisé centralisant toutes les fonctionnalités nécessaires à son animation et l’accès contrôlé de chacun des acteurs aux fonctionnalités qui le concernent. Ces systèmes ont pour but d’organiser dans chaque site de revue, directement

  • le dépôt des textes soumis par les auteurs,
  • la désignation des experts des articles par le rédacteur,
  • l’accès direct des experts aux textes et le dépôt des rapports d’expertise,
  • l’accès des auteurs à l’expertise de leurs travaux et aux décisions finales de publication, de modification, de rejet,
  • la gestion en temps réel des opérations de secrétariat de rédaction par les rédacteurs et le secrétaire : suivi des articles, relances des experts, appels à modifications, élaboration automatique des bilans et des états nécessaires à la maîtrise de la revue : nombre de manuscrits soumis, acceptés, refusés, publiés ; origine des auteurs, titre des articles, domaines traités ; calendrier des expertises, sollicitation des experts,  etc.

Evitant les répétitions de tâches et la dispersion des travaux, les services de gestion électronique concourent à rationaliser et à sécuriser les actions des différents partenaires d’édition, à améliorer le partage et l’efficacité des traitements, au final, à optimiser la rapidité de publication. Les coûts afférents s’ajouteront toutefois aux charges d’édition des revues.

Mise à jour : lundi 29 janvier 2001
Droits d'auteur réservés Monique Legentil-Galan - janvier 2001

 

 
édition
  éditeur
organisation
contenu
conseils
économique
marketing
juridique
usages
technique
services
étude de cas
débats
Accueil
   
   

Arborescence du site Crédits/contacts
Site optimisé
en 800X600
pour Netscape 4
et IE4

 

 

Toute reproduction à des fins autres que strictement personnelles et notamment toute reproduction destinée à une publication électronique, papier, ou audio, destinée à des tiers, est strictement prohibée et constitutive du délit de contrefaçon.