revues@enssib.fr
 
Expertise technique et organisationnelle

 

  Guylaine Beaudry,
Gérard Boismenu
De la revue papier à la revue électronique

Nouvel environnement et revue savante
Une transition

Une transition

La question centrale c'est de savoir comment s'opérera la transition. Un ensemble de conditions sociales, institutionnelles, culturelles et techniques doivent être prises en considération.

Par exemple, la simultanéité des deux supports, papier et électronique, est une contrainte avec laquelle on devra souvent composer. À la lumière des expériences locales et étrangères, la transition des revues imprimées, déjà bien établies, passe par le maintien dans la publication, la diffusion et la conservation des supports papier et électronique. Il appartient aux divers acteurs gravitant autour des revues de déterminer la durée de cette période, si tant est que nous devions assister à la disparition du papier.

De là, se pose la question de la finalité qui motive, aux plans institutionnel et intellectuel, l'adoption d'une version électronique de la revue. On peut esquisser deux cas de figure.

D'un côté, l'accroissement de la diffusion est la motivation principale. Cette motivation, qui n'est pas absente dans l'autre cas de figure, a nettement préséance sur d'autres dimensions. L'accent mis sur la diffusion peut être inspirée, par exemple, par la vision concernant l'intérêt de l'électronique dans la communication scientifique, ou par la rareté de ressources disponibles en expertise ou en équipement, ou encore par la volonté d'étaler dans le temps la transition, en ne modifiant pas, au moins provisoirement, la façon de produire la revue.

D'un autre côté, l'électronique est perçue à travers les possibilités offertes, tout autant pour la production que pour la diffusion de la revue et l'action est menée sur ces deux volets simultanément. L'introduction de l'électronique, dans le processus même de la publication de la revue, contribue à faire en sorte que la version électronique soit conçue comme la version première, tout autant par les auteurs, que par les éditeurs et par les lecteurs.

Entre ces deux cas de figure, on peut imaginer plusieurs scénarios et différentes façons de faire. Pour les fins de ce document, nous mettrons l'accent sur la chaîne de traitement XML-intégrée, qui assure une transition maîtrisée à la fois des processus de publication et de diffusion, et qui offre les meilleures garanties pour la préservation des documents. Cette chaîne réunit, de plus, les conditions pour favoriser le passage à la version électronique comme version première de la revue. Que la chaîne XML-intégrée puisse être perçue comme un scénario optimal, ne doit pas conduire à sous-estimer d'autres façons de faire ; c'est pour cette raison que nous allons considérer trois autres avenues, allant de la seule diffusion d'une version électronique - qui est une duplication de la version papier -, jusqu'à une version en langage structurée, qui conserve, en parallèle, une chaîne de traitement pour le papier.

L'introduction de la publication électronique a nécessairement des implications pour les revues, notamment, en ce qui concerne le travail éditorial et de préparation de la copie. Dans tous les cas, la responsabilité éditoriale reste tout aussi entière : les équipes de revues poursuivent les mêmes activités éditoriales et ont la charge de livrer aux responsables de la publication une copie, dont le contenu est prêt à publier. L'impact le plus significatif pour l'équipe se manifesterait par l'adaptation des procédures de travail et par l'acquisition d'une formation assez légère. Par ailleurs, il faut pouvoir s'assurer que les revues possèdent des équipements informatiques de bon niveau pour exécuter les tâches attendues. Ces deux volets, formation et acquisition d'équipement, ont une incidence financière dont il faut tenir compte. On retrouve cette préoccupation dans plusieurs projets de publication électronique ; on peut citer, à titre d'exemple, J-Stage : Electronic Journal Publication & Dissemination Center "http://www.jstage.jst.go.jp"><i>(http://www.jstage.jst.go.jp .

Mise à jour : vendredi 23 février 2001
Droits d'auteur réservés Guylaine Beaudry / Gérard Boismenu - février 2001

 

 
édition
économique
marketing
juridique
technique
  papier / électronique
infrastructure
version électronique
diffusion
archivage
glossaire
bibliographie
usages
services
étude de cas
débats

Accueil

   
   

Arborescence du site Crédits/contacts
Site optimisé
en 800X600
pour Netscape 4
et IE4

 

 

Toute reproduction à des fins autres que strictement personnelles et notamment toute reproduction destinée à une publication électronique, papier, ou audio, destinée à des tiers, est strictement prohibée et constitutive du délit de contrefaçon.