revues@enssib.fr
 
Expertise technique et organisationnelle

 

  Guylaine Beaudry,
Gérard Boismenu
La production d'une version électronique

Formats de production, de diffusion, et d'archivage
Les formats structurés (SGML et XML)
Le PDF et le Postscript
Les formats images
Chaînes de traitement : différentes options
Chaînes de production : modèles et enjeux
La numérisation retrospective
La production des formats de diffusion de l'information
Les métadonnées

Un tour d'horizon des pratiques sur le plan international montre une variété dans les choix qui sont faits pour publier électroniquement une revue savante 1. La production de la version électronique d'une revue savante allant bien au-delà de la simple mise à disposition d'articles en ligne, pour chacune des trois fonctions — production, diffusion et gestion — une pluralité de pratiques est observée, que ce soit pour les formats de production ou les choix en ce qui a trait à l'archivage des documents électroniques ou aux modèles économiques.

Formats de production, de diffusion, et d'archivage

Avant de passer à la production proprement dite, il importe de définir les outils avec lesquels nous allons travailler. L'édition électronique amène plusieurs distinctions relativement à l'édition papier. Une des distinctions fondamentales est que l'encodage numérique permet une multitude de transformations du contenu d'un document. Alors que le document papier est fixé au terme de sa production et qu'il demeurera tel pour toutes les autres étapes de ses cycles d'utilisation, le document électronique se voit prendre plusieurs formes, que ce soit au moment de la production, de la diffusion ou de la gestion et de l'archivage. Le document électronique est multiforme. Tantôt il est utilisé pour la diffusion dans le Web, tantôt il sert à créer les films et les plaques pour l'impression des exemplaires papier ou encore son contenu est exploité pour créer des métadonnées ou une base de données. Il importe donc, d'une part, de bien distinguer formats d'acquisition, de production, de diffusion et d'archivage et, d'autre part, de déterminer quels sont les formats à utiliser pour chacune de ces étapes du cycle de vie d'un document comme l'article de revue savante.

Dans le cas qui nous occupe, les formats d'acquisition sont, pour les documents textuels, les fichiers de traitements de texte commerciaux, le plus souvent Word. Il s'agit du format utilisé par le secrétariat de la revue pour l'étape d'uniformisation des textes (références bibliographiques, corrections linguistiques, etc.). Du format d'acquisition, on passe à un format de production, XML ou QuarkXpress par exemple. Une fois toutes les corrections saisies et le contenu validé, la version finale servira également pour l'archivage. Pour cette étape, le format XML est nettement à privilégier comme il en sera question dans une autre section de ce texte. Les formats de diffusion électronique sont le plus souvent HTML et PDF. On peut penser que dans un avenir assez proche, le XML pourra être utilisé directement pour la diffusion.

En ce qui a trait aux figures et aux graphiques, les revues les reçoivent dans une foule de formats, allant du fichier électronique en format vectoriel jusqu'à une mauvaise reproduction par photocopieur d'une gravure. Dans la mesure du possible, les fichiers de documents iconographiques doivent être conservés dans un format reconnu pour l'archivage, le format TIFF par exemple. Les formats de diffusion pour le Web sont, pour le moment, le plus souvent GIF ou JPEG.

Mise à jour : vendredi 23 février 2001
Droits d'auteur réservés Guylaine Beaudry / Gérard Boismenu - février 2001

 

1 On peut consulter aussi : Caroline Clément et Marc Bonvin, 2000 : sous la direction de Françoise Khenoune.
Les périodiques en sciences humaines et sociales, Mars 2000.

 

 
édition
économique
marketing
juridique
technique
  papier / électronique
infrastructure
version électronique
diffusion
archivage
glossaire
bibliographie
usages
services
étude de cas
débats

Accueil

   
   

Arborescence du site Crédits/contacts
Site optimisé
en 800X600
pour Netscape 4
et IE4

 

 

Toute reproduction à des fins autres que strictement personnelles et notamment toute reproduction destinée à une publication électronique, papier, ou audio, destinée à des tiers, est strictement prohibée et constitutive du délit de contrefaçon.