revues@enssib.fr

 

 

 

 

 

Etude de cas

 

 

La mise en ligne du BBF électronique au format XML


Emilie Romand-Monnier
Ingénieur en ressources électroniques à l'ENSSIB

 

Le BBF électronique



Présentation
Le postulat de départ pour la réalisation : choix du modèle de production
Les avantages du XML pour le BBF électronique

Présentation

Né en 1956 de la fusion du Bulletin d'information de la Direction des bibliothèques de France et du Bulletin de documentation bibliographique, le Bulletin des Bibliothèques de France fut publié jusqu'en 1980 par la Bibliothèque nationale. Depuis cette date, le BBF est publié par l'enssib (École nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques), ancienne École nationale supérieure des bibliothécaires. En 1996, la revue s'enrichit d'un "double numérique", produit et mis en ligne par le service des éditions sur le site de l'enssib. Cette première version électronique propose l'intégralité des numéros de la revue (plus ceux de l'année 1995) au format PDF.

Les 46 années de publication du BBF participent de la mémoire des bibliothèques. Cependant cette "institution", loin d'être poussiéreuse, demeure une revue de référence pour les professionnels de l'information et des bibliothèques. Avec la collaboration étroite des éditions de l'enssib, cette revue a su, en effet, embrasser les nouvelles technologies de l'information et élargir sa diffusion au moyen d'Internet.
Après cette première étape vers le numérique - la version PDF disponible en ligne de 1995 à 2001 - une version électronique du BBF, au format XML, est aujourd'hui disponible sur le site de l'enssib à l'adresse suivante : http://bbf.enssib.fr. Avant de présenter le projet et son aboutissement, il s'agira de replacer le BBF électronique dans le contexte des revues numériques, réflexion qui permettra de définir cette nouvelle version comme un véritable produit numérique.

L'expression "revue numérique" désigne aussi bien la version numérique d'une revue papier existante, qu'une revue créée ex-nihilo en vue d'une diffusion électronique. Dans ce second cas de figure, l'appellation ne semble pas usurpée, puisque le support originel est le numérique. La revue a donc été conçue en fonction de ce média et des fonctionnalités qui en découlent.

Par contre, lors de la migration d'une revue vers une diffusion numérique, différentes options et différents degrés d'intégration de l'électronique sont envisageables. Une revue numérique peut n'être qu'une "revue numérisée", autrement dit une reproduction issue de la conversion du fichier source (obtenu par un logiciel de PAO) vers une version affichable sur le Web, le plus souvent en PDF. Ce scénario n'exploite pas toutes les possibilités offertes par le format électronique, la version numérique n'étant qu'une "copie" de la version imprimée. La plupart des revues disponibles sur le Web, dont l'ancien BBF, appartiennent à cette catégorie.

Cependant, le BBF au format PDF se différencie déjà de sa version papier par la création, au sein du service des éditions de l'enssib, de liens hypertextuels et d'une rubrique "Recherche"1 qui "activent" l'information. Cette exemple montre que le passage au numérique tend spontanément à la création d'un "double" du papier qui soit plus qu'une transcription statique.

Le projet "BBF électronique", approuvé par le Conseil Scientifique du BBF en mars 2000, participe de cette tendance puisqu'il s'agit de produire un nouveau produit électronique qui, respectant la même ligne éditoriale, coexiste avec la version papier de la revue. Le BBF électronique met en ligne les numéros du BBF dans leur intégralité, depuis le n° 1 de 2000. À compter du n° 5 de 2001, trois nouvelles rubriques, réservées à la version électronique et regroupées sous la Gazette électronique, viennent enrichir son contenu. Ces rubriques, en prise avec l'actualité des bibliothèques, offrent des liens hypertextes sur les ressources documentaires relatives au thème du dossier. Outre cette valeur ajoutée sur le contenu, le BBF électronique offre de nouvelles possibilités de recherche (recherche en texte intégral, recherche sur les illustrations, etc.) et, pour les abonnés, un service de veille par profil.

La mise en place du BBF électronique a été présidée par un choix technique : le format XML. Les documents ont été structurés grâce au langage XML suivant une DTD2. Ils ont ainsi pu être intégrés dans une base de données. Cette structuration et l'archivage des données dans un SGBDR3 ont permis la création de requêtes SQL sur les documents, étendant de cette manière les possibilités de recherche.

La totalité du corpus a été intégrée à cette base. Cependant, le traitement des documents - dont dépendent les possibilités de publication (notice bibliographique, texte intégral, format) et de recherche - n'a pas été identique. La rétroconversion vers le format XML a été de deux types : d'une part, les notices bibliographiques des articles, et d'autre part, le texte intégral pour les années 2000 et 2001.

Ces notices bibliographiques du BBF (de sa naissance à l'année 2001), créées et archivées sous le logiciel de gestion de bibliothèque Loris, sont accessibles via le site de la bibliothèque de l'enssib. De plus, depuis les publications de l'année 1995, ces notices contiennent un lien vers le texte intégral de l'article au format PDF. En septembre 2001, la bibliothèque s'est dotée d'un nouveau système de gestion et, à l'occasion de cette migration du fonds par un prestataire, les notices du BBF des années 1956 à 1999 ont été converties au format XML.

Deux catégories de documents XML sont donc intégrées dans la base du BBF électronique : notices et texte intégral des 12 numéros des années 2000-2001. Depuis le troisième numéro de 2001, la publication papier et la rétroconversion en XML étant synchrones, la chaîne de production définitive du BBF électronique a été mise en place.

Tableau synthétique représentant le corpus "BBF" : son intégration à la base, les formats de publication et leurs accès sur le site BBF électronique



Le BBF électronique est le fruit de la collaboration du département des Ressources documentaires et du département Informatique et Ingénierie documentaire de l'enssib. De plus, la rédaction du BBF participe activement à cette expérience de publication électronique à partir de documents XML, en fournissant des articles prêts pour la rétroconversion.

Il s'agit ici de rendre compte de cette première expérience de publication XML pour l'enssib, en exposant la chaîne de production du BBF électronique.

Mise à jour : lundi 25 mars 2002
Droits d'auteur réservés Emilie Romand-Monnier- mars 2002

 

1 Depuis les pages "Feuilletage" ou les pages de sommaire, ces liens pointent vers le numéro ou l'article désiré et permettent la "navigation" à l'intérieur du site ou de la revue.

2 Document Type Définition

3 Système de Gestion de Base de Données Relationnel

 
édition
économique
marketing
juridique
usages
technique
services
étude de cas
  interview
Marin Dacos
  DTD SciELO
  portail revues françaises SHS
  BBF au format XML
débats

Accueil

   
   

Arborescence du site Crédits/contacts
Site optimisé
en 800X600
pour Netscape 4
et IE4

 

 

Toute reproduction à des fins autres que strictement personnelles et notamment toute reproduction destinée à une publication électronique, papier, ou audio, destinée à des tiers, est strictement prohibée et constitutive du délit de contrefaçon.